Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Nos villages / Macquenoise
Actions sur le document

Macquenoise

Historique

Eglise de Macquenoise.jpg

Etymologiquement "Marché sur l'Oise", la localité a été occupée dès la préhistoire, comme l'attestent les nombreux petits ateliers de taille du silex découverts le long de l'Oise et de la Wartoise, ainsi que les pointes de flèches, haches et grattoirs régulièrement trouvés dans les champs.
L'époque gallo-romaine nous a aussi laissé quelques vestiges : cave d'une villa, fondations d'un bâtiment de thermes, meules en arkose, tessons de poterie sigillée, sesterces d'Antonin le Pieux, carafe, fragments de bracelets en verre, scories de minerai de fer, indices de l'industrie primitive du fer.

Sous l'Ancien Régime, Macquenoise constitue une seigneurie, tenue en fief du Seigneur de Chimay et fait partie de la paroisse de Momignies. Des carrières d'arkose sont encore recencées en 1780, l'industrie du fer (Forge Gérard, fourneau de Macquenoise, la Lobiette sur l'Oise, Gratte Pierre sur la Wartoise) perdure jusqu'au XIXè siècle et les saboteries ferment peu avant 1939.

L'existence d'un four à verre au "Four Matot" apparaît dans une donation de Pierre Le Verrier en 1184. Cette verrerie fermera vers 1780.

La commune est créée le 7 juin 1867 par l'adjonction du territoire de "Formatot" à celui du hameau de Macquenoise .

L'ensemble Momignies-Macquenoise constitue depuis le XIXè siècle un foyer relativement peuplé. Cette concentration qui s'explique aujourd'hui par la renaissance de l'industrie verrière se justifiait au siècle dernier par l'extension considérable des cultures au détriment des forêts.